270209740_354095502723282_8929989841179808681_n (1).png

L'exploit du VCGB

Pour le VCGB : 31 tirs réussis dont 7 à trois points, 26 lancer-francs réussis sur 30 tentés. 30 fautes personnelles, deux joueurs sortis pour cinq fautes, Dufau, Delis Mayeta.

Patey (2), Bourez Collin (9), Trépout (9), Dufau (10), Zadro (/), Condé (36), Assim (7), Bordenave (8), Lebigot (2), Delis Mayeta (12).

Pour le Réal Chalossais : 31 tirs réussis dont 8 à trois points, 24 lancer-francs réussis sur 42 tentés. 23 fautes personnelles, deux joueurs sortis pour cinq fautes, Ilardia, Cambon.

Carcabal (18), Cambon (24), Crabos (5), Ilardia (9), Latapy (16), Labadie (10), Sy (12)

 

Les Vécégébistes ont signé la performance de la soirée en allant s’imposer au Réal Chalossais sur le score de 94-95 après prolongation. Un immense exploit sur lequel les Gersois vont pouvoir s’appuyer pour les prochaines rencontres.

La rencontre ne démarre de la meilleure des manières pour les joueurs de Baurens qui se font littéralement bousculer par les Landais qui s’envolent au tableau d’affichage, 11-4. Malgré l’activité de Delys Mayeta, le premier quart-temps est à l’avantage des locaux 27-13. Alors, que l’écart monte à 14 points, 31-17, Trépout, malgré sa blessure, est lancé dans l’arène et va dynamiser son équipe. Petit à petit, les visiteurs vont recoller. Plus présents défensivement, et portés offensivement par le trio Dufau-Condé-Bordenave, les Gersois vont infliger un 18-4 pour égaliser à 35-35 et ne compter qu’un point de retard à la pause, 41-40 relançant cette partie.

 

A la reprise, les Vécégébistes repartent de plus belle. Assim sort de sa boîte pour épauler Dufau-Condé, et creusent petit à petit un écart pour atteindre le score de 59-69 à dix minutes de la fin. Les locaux n’abdiquent pas. Cambon réveille la salle et les Landais vont revenir au score 77-77 à 2 minutes de la fin et prendre l’avantage 84-80 à 50 secondes du terme.

On pense que le VCGB a laissé passer sa chance. mais un sans-faute aux lancers-francs de Bourez Collin permet d’arracher la prolongation. Avant de quitter le terrain pour cinq fautes, Delys Mayeta lance bien les Gersois avec un tir primé. Trépout et Condé répondent présent et ce dernier, sur deux lancer-francs, à 1,7 seconde de la fin, donne la victoire aux Gersois, 94-95.

 

Ce n’est certainement pas le match référence pour les joueurs du VCGB qui ont déjoué sur les 14 premières minutes, mais on attendait de leur part une partition collective exemplaire (7 joueurs à plus de 7 points) pour exister dans cette rencontre et c’est ce qui leur a permis de signer cette belle victoire.

"Il faut souligner l’état d’esprit irréprochable des joueurs qui nous a permis de l’emporter. Malgré un début difficile, on a montré une force collective dans une salle hostile. C’est une victoire d’équipe", soulignait Thomas Baurens à la fin de la rencontre.

P1022518-removebg-preview.png
P1022584-removebg-preview.png